Laurent Lamy, pianiste, compositeur et pédagogue commence le piano avec Laurent Cabasso puis reçoit  à travers l'enseignement de la pianiste polonaise Barbara Halska une synthèse des traditions pianistiques issues de Clara Schumann, Busoni, Liszt et Chopin dont elle a hérité auprès de ses professeurs Jerzy Zurawlew (fondateur du concours Chopin de Varsovie) et Tatiana Nikolaïeva.

Professeur de piano et de musique de chambre, il donne des masters-classes en France et en Pologne. Directeur artistique des festivals Le Grenier Musical d’Automne et Musique à Varengeville, il participe aux jurys de plusieurs concours pianistiques: Franco-chinois, Paris-Canton, Pietro Montani...et est membre fondateur du Trio Les Musiciens de la Sizeranne.

 

En tant qu'interpète, Laurent Lamy se produit en soliste et avec des partenaires comme les violonistes Andrzej Krawiec, Guy Comentale, les violoncellistes Martin Menking, Damien Ventula, les artistes lyriques Halina Lumkowska, Bernarda Fink, Marie Gautrot, Andreas Jäggi, le guitariste Jacques Marmoud, le pianiste Lech Napierala, le flûtiste Mario Carbotta, les comédiens Francis Facon, Marie-Christine Barrault et sous la direction de chefs comme Bernard Le Monnier, Makoto Suheiro.

Il a joué  en l’honneur de Czeslaw Milosz (Prix Nobel de littérature), pour les 80 ans de Lutoslawski, à l’occasion du centenaire du pianiste américain Miecislaw Horszowski, pour la commémoration du 50ème anniversaire de la mort de Braque.

 

Laurent Lamy a participé au tournage de Submergence, le dernier film de Wim Wenders, avec Alicia Vikander et James McAvoy, a publié un commentaire sur les œuvres d'Antonin Orlowski dans le Bulletin Flaubert-Maupassant n° 30-2014, a créé en 2008 une sonate inachevée et inédite pour piano et violoncelle de Camille Saint-Saëns. Actuellement il enregistre en première mondiale les œuvres pour piano d'Ignace Krzyzanowski pour la firme Acte Préalable.

 

Laurent Lamy possède à son répertoire l’intégrale de l’œuvre de  Chopin, Debussy et Beethoven.

 

«Laurent Lamy est un artiste extraordinairement intéressant… Au premier plan apparaît son exceptionnelle sensibilité et un véritable tempérament artistique… Ses interprétations portent la marque d’une pensée créative…»

Tadeusz Gadzina (1er violon du quatuor Wilanow)

 

«Une très belle oeuvre( au sujet de la Partite pour violon et piano)…Une écriture racée»

Dominique Preschez (compositeur, écrivain)

Langues parlées: français, polonais, anglais, italien

  • w-facebook